Visualisation

Projet

Promouvoir la bonne gouvernance et le controle citoyen au niveau local (projet en cours)

SENSIBILISER ET FORMER LES AUTORITES LOCALES, LES POPULATIONS ET LES MEDIAS SUR LA GOUVERNANCE PARTICIPATIVE LOCALE ET LEUR ROLE DANS CETTE GOUVERNANCE.


SOCIAL JUSTICE a obtenu auprès de la Fondation OSIWA, une subvention d’un montant de 100 000 dollars afin de former les populations, les gouvernants locaux et les médias sur l’importance de la gouvernance participative et la redevabilité dans la gestion des collectivités décentralisées dans la localité de DJEBONOUA, DUEKOUE et dans les zones minières de BOUAFLE, BONDOUKOU et HIRE.

Le projet a consisté aussi à promouvoir la communication dans la mise en œuvre des budgets et des projets communautaires par la formation et le mentorat des journalistes locaux au métier de  la recherche et de la diffusion de l’information.

Ce projet a visé par ailleurs la promotion de la transparence, du contrôle citoyen de l’action publique et l’importance du rôle des différents acteurs intervenant dans ce processus au niveau des collectivités locales à travers la mise en place des comités locaux de suivi des budgets et projets communautaires et des marchés publics.

Afin de permettre une accessibilité et une compréhension des sujets, entre autres activités, des ateliers de renforcement de capacités ont été organisés à l’endroit des autorités locales et des populations sans omettre les hommes de medias. Ce projet s’étend sur une période de dix-huit (18) mois à compter du mois de Septembre 2016.  

 
Objectifs du projet 


Promouvoir la gouvernance participative, l’intégrité et la reddition des comptes afin d’en faire une réalité pour une bonne gouvernance et un développement local durable ; 

  • Renforcer les capacités des populations, des Autorités décentralisées et des médias sur les notions de la Gouvernance participative, de transparence et les outils nécessaires pour sa mise en œuvre ; 

  • Contribuer à une plus grande implication des médias locaux pour une meilleure communication et information sur la gouvernance locale afin de contribuer à la transparence et à la bonne délivrance des services publics au niveau local ;  

  • Contribuer à renforcer le dialogue et le tissu social entre les autorités locales et les populations afin de leur permettre d’être de vrais acteurs de leur propre développement.

 

Activités du projet

  • Sensibilisation et renforcement des capacités des autorités locales, populations et hommes de medias de DJEBONOUA, DUEKOUE, BOUAFLE, BONDOUKOU et HIRE.
  • Organisation de cinq (5) ateliers de sensibilisation et de formation de 2 jours à l’endroit des agents municipaux, des populations et des hommes de medias (1 jour pour les agents municipaux et 1 pour les populations) ;
  • Renforcement de capacités de cent soixante-quinze (175) conseillers et agents municipaux en raison de trente-cinq (35) par localité sur la gouvernance locale participative dans les cinq (05) localités (1 jour);
  • Renforcement de capacités de deux cent cinquante (250) personnes en raison de 50 personnes par localité dont les populations, les acteurs privés et d’autres acteurs pertinents sur la gouvernance locale participative dans les cinq (05) localités (1 jour) ; 
  •  Amélioration de la transparence et la gouvernance participative locale par les outils de l’information et la communication dans chacune des 5 localités
  • Signature d’un protocole d’accord entre SOCIAL JUSTICE et 5 radios locales ;

 

Résultats atteints du projet

  • Les capacités des autorités locales, populations et hommes de medias des différentes localités ont été renforcées sur les notions de de Gouvernance locale participative et sur les outils de communication dans cette gouvernance dans les localités de DJEBONOUA, DUEKOUE, BOUAFLE, BONDOUKOU et HIRE
  • Cinq (05) ateliers de sensibilisation et de formation de 2 jours dans chaque localité ont été effectivement organisés à l’endroit des agents municipaux et des populations (1 jour pour les agents municipaux et 1 pour les populations) ;
  • Soixante-dix (70) conseillers et agents municipaux ont été formés et sensibilisés sur la gouvernance locale participative dans les cinq localités; 
  • Cent vingt-sept (127) personnes dont les populations, les acteurs privés et d’autres acteurs pertinents ont été formés et sensibilisés sur la gouvernance locale participative dans les cinq localités;
  • Connaissance des bénéficiaires des notions de Gouvernance locale participative, de Budget Participatif (BP) et de plaidoyer ;
  • Prise de conscience des autorités locale de l’importance de la bonne gouvernance et de la gouvernance participative après la formation qui s’est traduit par l’organisation d’une rencontre entre les autorités municipales (le Maire) et les populations (les jeunes) (BONDOUKOU) ;
  • Prise de conscience des populations (associations, ONG…) de leur importance dans le développement de leur localité en décidant de se constituer en coalition pour être plus efficace ;
  • La transparence et la gouvernance participative locale par les outils de l’information et la communication sont améliorées dans chacune des 5 localités:
  • Un protocole d’accord a été signé entre SOCIAL JUSTICE et deux (02) radios locales (celles de Bondoukou et HIRE);
  • La signature du protocole d’accord entre SOCIAL JUSTICE et les trois radios locales restantes est en cours de traitement mais en voie d’aboutissement.

 

Défis à relever

  • Impliquer les populations activement dans la gestion de localités ;
  • Favoriser la participation citoyenne des populations au niveau local ;
  • Renforcer le dialogue et le tissu social entre les autorités locales et les populations afin de leur permettre d’être de vrais acteurs de leur propre développement.
🕔 24-08-2017 06:34:56

Mot du Président

Se relevant tout doucement de sa chute occasionnée par les dix années de crise militaro politique, la Côte d’Ivoire veut retrouver la place privilégiée qui était la sienne dans le concert des nations africaines avant ces années de crise.
Avec une population qui s’est appauvrie durant cette crise et qui a atteint le seuil historique de 48% ...
Lire

Newsletter